La Sono thérapie

La puissance sonore des bols chantants est indiscutable. Chacun, peut s’il le souhaite jouer à tout moment de la journée avec les sonorités des bols chantants. Celui permet de se nourrir et puiser de nouvelles forces énergétiques et vibratoires. La sono thérapie s’inscrit tout naturellement dans les séances de relaxation et de méditation. Comme je l’ai écrit par ailleurs, les sons sont, non seulement perçus par les oreilles, mais bien au-delà, dans chaque cellule de l’organisme, dans chaque micro/macro particule de nos corps. Les sons permettent d’entrer dans un Univers de sensations.Les ondes transmises par les vibrations des bols chantants se connectent à un élément essentiel constitutif de notre corps, l’eau, et se propagent donc dans tout l’organisme, dans chaque cellule.

Ressentir les sons 

Les sonorités des bols tibétains peuvent vous procurer un état de bien-être pénétrant et régénérant. Les bols étant disposés par le thérapeute pour accorder les bonnes vibrations selon les parties du corps. Tout dans l’univers est composé de vibrations : la lumière, l’air, les couleurs, les sons, en fait tout ce qui compose la vie elle-même est fait de vibrations.Pour les bols tibétains, on ne parle pas simplement d’écoute, mais bien au-delà, il s’agit de ressentir leurs vibrations, il faut les laisser pénétrer en vous. Les vibrations entrent en résonance avec l’eau contenue dans le corps humain, et comme une onde, elles circulent et se propagent jusqu’au plus profond de l’individu.

Pourquoi l’harmonisation 

Le but de l’harmonisation des chakras est de soutenir un flux équilibré qui alimentera le niveau général d’énergie tant dans notre corps physique que notre corps éthérique (ou corps énergétique). Dans notre vie quotidienne, nous sommes soumis en permanence à des dissonances. L’agressivité, les angoisses, les peurs, le stress, la course permanente pour assumer ses responsabilités, le travail, les enfants, et tout le reste. Tous ces éléments sont générateurs de fatigue, tant physique que mentale, car ils puisent et sur-puisent dans nos réserves. A plus long terme, ils nous entraînent vers la dépression, le burn out.Le corps énergétique protège notre corps physique. Si le corps énergétique est affaibli, alors nous sommes plus fragiles sur le plan physique. C’est donc une porte qui s’ouvre pour laisser place à la fatigue, aux douleurs, aux maladies, qui peuvent s’installer du fait de l’affaiblissement de notre système immunitaire.

L’énergie émise, par les bols tibétains, vise à ré harmoniser le corps mental avec le corps éthérique. Le nettoyage énergétique libérera l’aura de vibrations négatives accumulées consciemment ou inconsciemment. Pénétrant ainsi dans la structure éthérique de l’individu, elle pourra y débloquer les nœuds énergétiques.


Faire chanter un bol

Les sons émis par les bols tibétains permettent une connexion ici et maintenant. Les vibrations sonores générées par les bols tibétains pénètrent dans les corps humain et corps subtils par les centre énergétiques ou Chakras. Chaque centre énergétique vibre sur une fréquence qui lui est propre et qui correspond à sa couleur, à sa note de musique, à un son spécifique. Les chakras sont des portes d’entrée de l’énergie dans le corps humain et ses corps subtils (j’aborderai les chakras plus en détails dans d’autres pages sur le site).

Appréhendez-le pour découvrir son potentiel et ne faire plus qu’un avec le bol. Le côté en bois de la mailloche est la partie la plus facile pour débuter avec un bol tibétain. Avec le temps et l’expérience, vous saurez avec aisance comment le faire vibrer avec la partie suédine, qui permet un son plus enveloppé. Tenu dans la paume voire mieux, du bout des doigts, permet de ressentir les vibrations jusqu’aux extrémités des doigts.

Différentes façons de faire chanter son bol 

On peut faire vibrer un bol par différentes approches. Il existe une multitude de tailles produisant des sons bien distincts et autant de bâton servant à les produire. On peut frapper plus ou moins doucement le bol pour l’entendre sonner jusqu’à ce que les vibrations s’apaisent, ou bien faire rouler le bâton en le tenant comme un stylo tout autour de celui-ci, à la manière d’un verre de cristal que l’on ferait chanter avec les doigts.

 

Frapper le bol : Ainsi, faites-le sonner en heurtant délicatement la mailloche au bord du bol.

Frotter le bol : La deuxième méthode consiste à faire chanter le bol en faisant tourner la mailloche contre et autour de sa bordure. Le bâton appuyé fortement sur le bord du bol, faire tourner le long du bord en trouvant le bon rythme. 

Boire le son : Frapper un bol petit ou moyen et approcher la bouche du bord vibrant et bouger les lèvres inférieures. Ouvrir et fermer la bouche, elle capte les vibrations et renforce certaines  fréquences.

Tourner le son : Frapper le bol et tourner les doigts serrés, à l’intérieur, près du métal. 

 

Bonjour et bienvenue sur mon site

go
X